< retour à l’Agenda des sorties
Infos

Georges AUTARD

Georges AUTARD

Note :

Du 3 juillet 2020 au 14 août 2020

À retrouver à GALERIE BARTOLI
81 rue Sainte
13007 Marseille
France

www.patrickbartoli.fr
+33 (0)4 91 54 20 17

Mis à jour par Aralya
Infos

Georges AUTARD

GALERIE BARTOLI Arrow Right

MYSTIK ESTHETIK KOMMANDO

Pour son exposition d’été, Patrick Bartoli nous invite à la découverte de Georges Autard dont l’oeuvre prend toute sa résonance dans la période que nous venons de vivre !

Par ses toiles, par ses tableaux, par ses dessins, par ses inscriptions, Georges Autard manifeste un parcours spirituel vers un autre monde, loin des bruits et du vacarme illusoire d’une société planétaire aveuglée dans sa course technologique. C’est le Mystik Esthetik Kommando.

Evénement : Une peinture (Prosternation) de 9m de long sera présentée à cette exposition mais au sol, si des personnes le souhaitent, elles pourront marcher dessus en chaussettes ou pieds nus. L’artiste a accepté la mise en pratique de son enseignement bouddhiste de l’Impermanence de toute chose.

Claude Ber nous éclaire sur cette peinture et sur le travail de Georges Autard «Prosternations. C’est d’abord un mouvement du corps. Puis sa trace. Sur le sol des monastères. Dans l’atelier sur les toiles ces traces. Amples, énergiques. Mais, revenons au point central, au geste de peindre, au corps à l’ouvrage. Il n’est plus posé, debout ou assis, face à la toile. Plus question de regard allant venant du motif à la toile. Plus de chevalet sur lequel la toile est posée. Plus de distance entre les yeux du peintre et la toile ou du moins pas au moment où elle s’élabore, le recul, le point de vue sont antérieurs et ultérieurs. Au moment décisif, ce sont les gestes qui priment. Un toucher de tout le corps qui marque la toile dans laquelle il entre en entier, sur laquelle il se place, s’allonge, se meut. Qui y laisse l’empreinte d’un déplacement, d’une impulsion, d’un rythme. Qui la manipule ensuite dans tous les sens. Et la main n’est pas au pinceau mais à manier l’objet toile tourné et retourné entre les doigts leurs traces sur le bord pareilles à l’usure sur le rebord des livres de prières et qui leur font explicitement écho. Ce n’est qu’au moment du choix de ce qui sera retenu ou éliminé qu’interviennent l’œil, la distance.

Avant, a eu lieu un corps à corps avec la peinture qui la fait dépositaire de l’énergie vitale. En cela preuve de vie. Mais aussi épreuve de justesse. L’unique trait de pinceau de Shi Tao, le Moine Citrouille amère y résonne avec son exigence. La justesse du geste, son ancrage juste dans le corps et son énergie sont seuls garants de la justesse du trait. Démarche ni abstraite ni figurative mais que celle de ces Prosternations entées dans l’engagement physique à partir duquel se met en œuvre une peinture qui ne « reproduit » pas un motif mais le produit de nouveau par une action analogue, qui en répète l’origine. Car motif il y a à la source des ces « images » : marques de salissures, d’usures, traces résiduelles d’un mouvement qui a eu lieu, sorte de négatifs de gestes que la peinture rejoue en changeant d’échelle, transformant en « tableau » ces doubles reliques d’actions physiques disparues et d’une performance picturale qui les a réitérées. Il existe d’autres manières au travail du peintre, mais celle-là est centrale qui, quelles qu’en soient les variations, place l’énergie et le geste pictural au centre de l’expérience plastique. Fait de la surface de la toile une scène où se joue l’acte de peindre, dont la peinture n’est elle-même que la trace. »

Oeuvres

Sans titre

2020 - Acrylique sur toile - 35x22 cm

Prosternation I

2020 - Acrylique et technique mixte sur toile - 195x97 cm

Une réponse à “Georges AUTARD”

  1. P
    Patrick BARTOLI

    Bravo 👏👏👏 cette nouvelle version du site, beaucoup agreable de navigation et chaleureux remerciements 🙏💕 à Colette Pages pour informer de l’exposition en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *