< retour aux Articles
On en parle

Philippe Aïni – un singulier bien singulier !

Aralya, le 31 août 2020

Tout est singulier chez Philippe Aïni, enfant il ferme ses cahiers et refuse d’apprendre, il se retrouve pâtissier par hasard… père de famille à 17 ans… il subit une vie qu’il n’a pas forcément choisi…  et un jour il tombe sur une boîte de peinture de l’une de ses filles, et il se met à dessiner…

Vous devez être abonné pour avoir accès à cet article en entier.

Je m’abonne