< retour aux Articles
On en parle

Sans titre

John Doe, le 15 juin 2012

« Quand j’ai commencé à peindre, dans les années d’après-guerre, les possibilités d’aujourd’hui n’existaient pas. Très peu de tubes de peinture, pas d’information … on ne pouvait qu’être autodidacte, comme le fut la plupart des musiciens d’alors, des artisans qui possédaient les choses dans leur tête de façon intuitive.

Je me sens comme eux et ma grande chance c’est de ne pas avoir fait de « peinture d’enfants ». Alors, en ce qui me concerne, j’ai plus besoin de peindre sans dire un mot que de débiter des phrases pour croire que je suis peintre. »

 

Site de l’artiste : Je visite