< retour aux Articles
On en parle

Sans titre 4

John Doe, le 9 septembre 2015

GILBERT K

Née en 1968

 

Je me suis tout d’abord intéressée au corps, mécaniquement et organiquement, il m’a fallu plus de 20 ans de pratique, pour en comprendre son mécanisme, afin de pouvoir dépasser les repères, et rentrer dans sa matière organique…

Dans cet univers sans code, sans repère, sans matérialisation… Laisser l’esprit libre de toutes raisons, sans représentation, l’émotion éphémère, dans un espace intemporel, ou, la forme est un état d’esprit… Ce qui m’intéresse dans cet outil (la mime), est avant tout qu’elle me permets une précision au millimètre près, et que la lumière ne peut apparaître qu’au travers de l’ombre. La lumière (le blanc de papier) naît de l’absence de noir (crayon), je n’utilise pas de gomme, mes formes se dessinent dans la spontanéité, pas de maquette au préalable, un lâché prise total, guidée par l’instinct du moment présent…