< retour aux Articles
On en parle

Les oubliés

John Doe, le 8 septembre 2015

Arnaud MARTIN

Vit et travaille à Maison-Alfort (94)

 

Educateur et peintre autodidacte depuis une quinzaine d’années, je tente par ma peinture de rendre compte de la souffrance des personnes que je côtoie quotidiennement. Souffrance qui résonne étrangement avec mes propres questionnements d’homme et qui s’exprime par le biais d’une mythologie singulière, inconsciente. C’est un corps d’homme ou de femme ; c’est un animal ou peut-être une ombre, un fantôme.

C’est un souvenir archaïque avant le monde et en même temps issu de mon enfance. C’est un fou que je reconnais, que je cherche comme une obsession et que je veux figer, pour mieux faire parler sa souffrance, son renoncement. C’est une couleur enfin, le noir, qui ne laisse aucune échappatoire pour celui qui veut bien se laisser porter par cette mythologie singulière, par ce monde sombre et malgré tout emplie de vie.

 

Site de l’artiste : www.arnaudmartinpeintre.com