< retour aux Articles
On en parle

Les bouteilles

John Doe, le 26 novembre 2012

“On parle de “Natures mortes”, mais celles de Paul Vilalta ont pourtant une vie, une âme, une intense lumière intérieure, une envoûtante présence. Et c’est bien cela, la puissance magique de la peinture, quand elle est comme ici vraiment et magistralement PEINTURE, de pouvoir nous faire accomplir un grand voyage à partir du sujet le plus proche, le plus humble et le plus familier qui soit : ces quelques pots et objets du quotidien sans aucune prétention à la transcendance”.

Pierre Souchaud

 

Site de l’artiste : Je visite