< retour aux Articles
On en parle

Lille Art Up – Belle foire d’art

Chantal Vérin, le 13 février 2024

Du 8 au 11 février 2024, Lille Art Up a investi le Grand Palais pour une 16ème édition, riche en belles découvertes et événements pluriels.

Première Foire d’art française organisée en région depuis 2008, Lille Art Up a réuni cette année, sous la houlette de Marie-Françoise Bouttemy, nouvelle directrice artistique, entourée d’un exigeant comité de sélection, 100 galeries, dont un quart d’internationales et 500 artistes. 

Galerie GNG – Lyzane Potvin et Carme Albaiges

Des galeries bien établies sont présentes, parisiennes comme GNG ou la Galerie Univer de Colette Colla,  Murmure de Colmar, Charles Diehl de Vaison-la-Romaine, Bénédicte Giniaux de Bergerac, Au-delà des Apparences d’Annecy avec Daniel Airam. 

Galerie Au-Delà des Apparences – Daniel Airam

On rencontre présents sur leurs stands de grands artistes, comme Marc Ronet, Yannis Markantonakis, Jean-Pierre Schneider, Daoud et ses inattendus dessins, Valem, Bernard Morel, et quelques autres. 

Galerie Murmure – Autoportrait David Daoud – Graphique sur papier –
100×70 cm – ©Chantal Vérin

De nombreuses galeries des Hauts-de-France répondent à l’appel comme Melting Art Gallery, qui montre Roland Devolder et Vincent Descotil. Les galeries étrangères frontalières belges, nombreuses, allemandes, suisses, mais aussi espagnoles, apportent une touche internationale. 

Jean Murgue partage un stand avec une jeune artiste grecque Evdoxia, surprenante de finesse, qui crée de délicates structures en fil de fer. 

Evdoxia – © Chantal Vérin

Le marché de l’art contemporain s’affranchissant des frontières occidentales, on rencontre aussi des galeristes d’horizon lointain, d’Afrique, d’Indonésie, de Nouvelle-Zélande. L’artiste japonais Ken Yashiki réinterprète la technique Kimekomi de fabrication de poupées, née au Japon il y a 300 ans.

Autour de la thématique “Dessiner les mondes les galeries et institutions sont invitées à présenter de multiples approches variées du dessin contemporain. L’exposition Thema est signée par le musée du dessin et de l’estampe de Gravelines et se penche sur la gravure, Interface surprend avec “Moonment, une marée poétique qui émerge de vagues d’aluminium, et Révélation by Lille Art Up donne la parole aux étudiants-artistes des établissements locaux.

Galerie Bénédicte Giniaux – Valem et Bernard Morel

Rencontres et animations complètent cette riche programmation. Plusieurs professionnels ont trouvé la Foire de Lille plus forte que l’an dernier.

www.lillegrandpalais.com

En Une : Vue d’ensemble