< retour à l’Agenda des sorties
Infos

PATRICK BASTARDOZ

PATRICK BASTARDOZ

Du 14 mars 2015 au 12 avril 2015

À retrouver à GALERIE BERTRAND GILLIG
11 rue Oberlin - 67000 STRASBOURG –
FRANCE

www.bertrandgillig.fr
+33 (0)3 88 32 49 08

Mis à jour par John Doe
Infos

PATRICK BASTARDOZ

GALERIE BERTRAND GILLIG

GALERIE BERTRAND GILLIG

Du 14 mars au 12 avril 2015

STRASBOURG (67)

 

 

PATRICK BASTARDOZ

DIALOGUE ENTRE DEUX CATHEDRALES

«Dans le cadre du millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg, PATRICK BASTARDOZ propose de nouvelles toiles qui mettent en dialogue le Duomo de Milan avec Notre-Dame de Strasbourg.

L’artiste avait déjà travaillé sur le sujet de la cathédrale de Strasbourg en 2008, série qui mettait en scène des contreplongées de la façade, ainsi que des vues en tronçon de la flèche, réussissant par là un exercice difficile, largement salué par le public puisque toutes les œuvres avaient trouvé amateur.

PATRICK BASTARDOZ, né à Strasbourg en 1970, conduit depuis 8 ans un travail sur le thème de la construction et des architectures urbaines, en particulier des chantiers de construction, des tours et des ports, dont plusieurs librement inspirés de la région strasbourgeoise.

Cette nouvelle série est un exercice de peinture sur la lumière, les volumes et la profondeur de champ. Il retranscrit l’ambiance particulière des nefs et des chœurs, cadrant ses compositions sur les croisées d’ogive et les voutes gothiques, se frottant à sa manière à deux géantes (le Duomo est la troisième plus grande cathédrale gothique du monde et celle de Strasbourg a été l’édifice le plus élevé de l’humanité jusqu’en 1874).

De Milan, il choisit uniquement de peindre des vues intérieures : plans d’ensemble sur les orgues, détails d’autels sculptés ou bien scènes d’ensemble où l’artiste s’attache à capturer les subtilités de la lumière qui se reflète sur les piliers et les grands tableaux accrochés, à peine esquissés par ses pinceaux.

De Strasbourg, non seulement des toiles figurent des voutes, des parties de la nef ou des vues sur les vitraux, mais plusieurs représentent les façades sur lesquelles glissent les rayons du soleil. La perspective et les cadrages sont étonnants, façon audacieuse et habile de sublimer la construction et de nous faire prendre conscience de sa taille immense.

 

 

 

Oeuvres

PATRICK BASTARDOZ

PATRICK BASTARDOZ

PATRICK BASTARDOZ

PATRICK BASTARDOZ

Les commentaires sont fermés.