< retour à l’Agenda des sorties
Infos

FAVRENE – JACQUI – LAMY

FAVRENE – JACQUI – LAMY

Du 14 septembre 2017 au 21 octobre 2017

À retrouver à la GALERIE ORIES
33 rue Auguste Comte
69002 Lyon
France

www.galerieories.fr
+33 (0) 4 78 84 42 19

Mis à jour par John Doe
Infos

FAVRENE – JACQUI – LAMY

GALERIE ORIES Arrow Right

GALERIE ORIES

Du 14 septembre au 21 octobre 2017

LYON (2ème)

 

 

FAVRENE – JACQUI – LAMY

En résonance avec la Biennale Hors Norme, la galerie accueille 3 artistes dans son nouvel espace au 33 rue Auguste Comte à Lyon (2ème).

« Favrène est un peintre de la fête, de la vie simple, des plaisirs « populaires » dans le bon sens du terme, comme purent l’être en leur temps les artistes flamands et hollandais, de Bruegel à Brouwer. Ses œuvres évoquent les flonflons des bals musette, le gros rouge des troquets, les péniches parées aux couleurs du 14 juillet, les feux d’artifice, les transports et notamment les «dodoches». »

Charles Gourdin

Fondatrice en 1990 du Festival d’Art Singulier d’Aubaine, Danielle Jacqui est l’une des plus représentatives figures du mouvement issu de l’Art Brut : Neuve Invention et de l’Art Hors-les-Normes. Elle a toujours vécu sur un territoire de tradition des arts de la terre, liée à la céramique qui l’on conduit tout naturellement à instaurer un dialogue entre Art Singulier et céramique d’où son projet d’un « colossal d’Art Brut » en février 2008 et un cheminement sur son œuvre et son action qui va présider à l’invention d’un concept structurant, celui d’ORGANuGAMME.

« Marc Lamy doit sa révélation artistique à l’encouragement des médecins et au rapport hypnotique entretenu par le va-et-vient du stylo à pointe tubulaire dit « Rotring » sur la feuille de dessin. Par le truchement d’un mode gestuel relevant de l’écriture automatique, cette forme d’hypnose (qui le fait dessiner sans relâche pendant des heures entières) lui fait découvrir tout un univers de formes remontant à la prime enfance. De cette texture linéaire surgissent des motifs se juxtaposant comme le seraient des verres montés en plomb. Il doit ainsi la composition de ses dessins aux problèmes posés par le sertissage des vitraux. »

Jacqueline Porret-Forel, Chigny sur Morges le 30 juillet 2001

 

 

 

Oeuvres

FAVRENE - JACQUI - LAMY

FAVRENE - JACQUI - LAMY

FAVRENE - JACQUI - LAMY

Les commentaires sont fermés.