< retour à l’Agenda des sorties
Infos

CROQ – ROMIEU – SEPULVEDA

CROQ – ROMIEU – SEPULVEDA

Du 22 mai 2014 au 28 juin 2014

À retrouver à MAISON D'ART CHANTAL MELANSON
Presbytère Saint Jacques - Place Saint Jacques
13150 Tarascon
France

www.maison-art-chantal-melanson.com
+33 (0)6 70 00 29 99

Mis à jour par admin
Infos

CROQ – ROMIEU – SEPULVEDA

MAISON D'ART CHANTAL MELANSON Arrow Right

GALERIE CHANTAL MELANSON

Du 22 mai au 28 juin 2014

ANNECY (74)

 

 

Philippe CROQ

Philippe Croq est venu tardivement à la peinture. Initialement pratiquée comme un exorcisme aux accidents de sa vie, elle évolue progressivement de l’individuel au collectif, d’une fonction de mémoire à une forme d’universalisme. Ses thèmes de prédilection sont les souvenirs d’enfance, les faits divers, les figures célèbres, les chansons à la mode, l’esprit du temps… Ils reviennent de façon récurrente, devenant des formes qui, à leur tour, en génèrent d’autres. Il privilégie les représentations à l’échelle 1, sur de grandes toiles, avec une mise en espace intuitive, quasi automatique, dans un geste rapide qui provoque des percussions de motifs et des rencontres inopinées. L’ambiguïté y est de rigueur, avec des formes volontairement imprécises, imparfaites, et des rapprochements de sens délibérément ouverts à de multiples interprétations.

 

 

Sylvie ROMIEU

Je n’ai pas, à proprement parler, fait un travail sur Marguerite Duras, je crois que sa présence s’est imposée dans mes travaux dans les années 2004-2007. Mon travail à ce moment là était autobiographique, la solitude, l’enfermement que je recherchais était supportable grâce à ces lectures et il se trouve qu’elle est entrée dans ma vie. Un été j’ai acheté ”le square” puis, ”l’amant“ puis ”modérato cantabile”, ensuite ”le barrage”, “la douleur”, “écrire” etc… Je ne pourrais maintenant tous les citer, mais je rêvais du Mékong, du Chinois, de l’Indochine. Duras m’avait captivé et des images naissaient dans mon esprit, je recherchais des documents à rephotographier pour nourrir les modules photographiques. Je m’appropriais son visage, ses lieux pour les faire miens. Je brouillais les pistes, son histoire se fondait avec mon histoire personnelle, elle m’appartenait autant que je lui appartenais. Les Modules photographiques se sont succédés, une famille recomposée sous le nom de “Tragédies de racines”. Sylvie Romieu

 

 

Francisco SEPULVEDA

Francisco SEPULVEDA est né à Santiago du Chili en 1977. Il vit et travaille en France. Formé au dessin, à la gravure et à la peinture à l’Ecole des Beaux-Arts de Santiago, il expose dès l’âge de 18 ans au Mexique et au Chili (exposition personnelle au Musée d’Art Contemporain de Santiago en 2002). Il reçoit prix et distinctions. Il parcourt le monde, de l’île de Robinson Crusoé jusqu’en Lituanie en passant par le Mexique, l’île de Pâques, Cuba, l’Angleterre, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie. En 2004, il s’installe pour 4 ans à Lyon où il expose au Centre Culturel de Villeurbanne, à l’aéroport Saint Exupéry, à l’Opéra. Annecy , Lyon, Paris, Genève. Ses oeuvres sont déjà dans plusieurs collections publiques en France et à l’étranger. Chaque oeuvre de Francisco Sepulveda nous entraîne dans un univers atypique et poétique. : « Je fais un véritable travail d’introspection qui me demande quotidiennement de m’envoler pour visiter mes peurs ou mes hallucinations célestes. J’ai été nourri par les contes fantasmagoriques de la mythologie sudaméricaine ». Son oeuvre nous immerge dans des scènes fantastiques, en compagnie de personnages ou d’animaux surréels. Nous y plongeons avec bonheur.

 

 

 

Oeuvres

CROQ - ROMIEU - SEPULVEDA

CROQ - ROMIEU - SEPULVEDA

CROQ - ROMIEU - SEPULVEDA

Les commentaires sont fermés.