< retour à l’Agenda des sorties
Infos

ANDRÉ LEMAITRE – PEINTRE DE L’INTÉRIORITÉ

ANDRÉ LEMAITRE – PEINTRE DE L’INTÉRIORITÉ

Du 21 mars 2015 au 25 avril 2015

À retrouver à GALERIE DANIELLE BOURDETTE-GORZKOWSKI
5 quai Saint Etienne
14600 Honfleur
France

www.galeriedaniellebourdette.com
+33 (0)2 31 89 19 13

Mis à jour par John Doe
Infos

ANDRÉ LEMAITRE – PEINTRE DE L’INTÉRIORITÉ

GALERIE DANIELLE BOURDETTE-GORZKOWSKI Arrow Right

GALERIE DANIELLE BOURDETTE GORZKOWSKI

Du 21 mars au 25 avril 2015

HONFLEUR (14)

 

 

ANDRE LEMAÎTRE – PEINTRE DE L’INTERIORITE

André Lemaître, né à Falaise en 1909, a vécu et travaillé tout au long de sa vie dans la campagne aux alentours de Caen. En 1954, il s’installe à Cesny-aux-Vignes où il disparaitra le 25 mars 1995, après avoir peint la veille une nature morte composée d’un compotier et d’un pichet, objets quotidiens, dernier hymne à la peinture et à une vie simple.

Au moment précis du vingtième anniversaire de sa mort Danielle Bourdette invite les amateurs et collectionneurs à retrouver l’œuvre moderne et singulière de cet artiste normand qui lui reste si cher. L’exposition s’inscrit au cœur d’un voyage artistique entre Caen, Falaise et Honfleur, trois villes chères à l’artiste, qui lui rendent hommage. Conçue comme une exploration de son œuvre, elle est aussi une invitation à observer ces peintures empreintes de mystères et de secrets. Elle laisse le temps au spectateur d’instaurer le dialogue nécessaire à la contemplation des paysages rugueux, des natures mortes à la composition simple et des portraits intimes de son entourage.

Peintre d’une Normandie intime, rurale et silencieuse, André Lemaître a transcrit son amour de la terre à travers ses paysages profonds, ses natures mortes de menus objets quotidiens et ses portraits à l’harmonieuse beauté. Il livre une peinture à l’écriture solide et charpentée, puissamment maçonnée, grave, empreinte de réalisme. Indifférent au motif qu’il répète inlassablement, insensible à l’anecdote, il construit ses tableaux de larges touches verticales, horizontales et obliques, sans s’encombrer de détail et de dessin préparatoire. Les plans écrivent l’essentiel qui se trouve dans la composition et l’équilibre des couleurs. « C’est la peinture qui fait le motif et non l’inverse », dit-il. Enfin il achève la toile à l’atelier, prenant le temps de la réflexion et de la méditation. Sourd aux sirènes de la mode et de son temps, il n’en n’est pas moins inspiré par les maîtres de l’histoire de l’art. Peintre érudit, il a lu, contemplé et interrogé leur travail. Ainsi, la découverte des toiles de Cézanne et de Vlaminck a considérablement nourri son inspiration. Il admire Vlaminck, son côté paysan et nordique.

André Lemaître dont l’œuvre est riche de quelque quatre mille toiles, peintes « autour de sa chambre » à quelques encablures de Caen pendant presque tout le siècle dernier s’est vu consacré en 2000, un musée dans sa ville natale de Falaise.

 

 

 

Oeuvres

ANDRÉ LEMAITRE - PEINTRE DE L'INTÉRIORITÉ

ANDRÉ LEMAITRE - PEINTRE DE L'INTÉRIORITÉ

ANDRÉ LEMAITRE - PEINTRE DE L'INTÉRIORITÉ

ANDRÉ LEMAITRE - PEINTRE DE L'INTÉRIORITÉ

Les commentaires sont fermés.