< retour à l’Agenda des sorties
Infos

AGNES BAILLON

AGNES BAILLON

Du 25 juin 2016 au 10 juillet 2016

À retrouver à GALERIE PHILIPPE PASCHOS
Le Bascou - 32500 PAUILHAC -
FRANCE

www.galerie-paschos.com
+33 (0) 6 60 63 87 71

Mis à jour par John Doe
Infos

AGNES BAILLON

GALERIE PHILIPPE PASCHOS

GALERIE PHILIPPE PASCHOS

Du 25 juin au 10 juillet 2016

PAUILHAC (32)

 

 

AGNES BAILLON

  « Agnès Baillon inscrit dans la résine ou sur la toile d’étranges figures qui fascinent. Visages et corps ambigus de nageurs avec leur bonnet d’un autre âge dont on ne peut dire s’ils sont innocents ou débiles, s’ils expriment l’émerveillement ou l’horreur. Dans cet entre-deux incertain se situe tout le talent de cette jeune artiste, entre la pesanteur et la grâce, entre peinture et sculpture, entre l’air et l’eau. On n’oublie pas ces visages tournés vers l’espace du dedans. Impressionnant. » Michel Nuridsany (Le Figaro)

Poupées de sa tendre enfance, les personnages bricolés pour un jeu de petite fille, ont grandi, muri longuement dans l’imaginaire de l’artiste, attendu de longues années sur les bancs de l’école des Beaux Arts pour atteindre leur « statut » de sculpture. Peu à peu, au fils du temps, les figurines de chiffon se sont faites silencieuses, ont effacé artéfacts, supprimé l’anecdotique, gommé le temporel, et conservé le juste essentiel pour devenir bronze, résine ou papier mâché.

À peine esquissés, Agnès Baillon pose le regard de ses personnages par petites touches de peinture à l’huile et cherche l’intensité exacte, qui va définir les tensions, les positions et les imperfections de chaque partie du corps pour harmoniser un tout indissociable dans l’expression et l’impression. L’artiste joue de toutes les ambiguïtés pour façonner ses sculptures souvent en peau d’habit, ni nues ni habillées, simplettes ou angéliques, d’ici ou d’ailleurs, d’hier ou d’aujourd’hui…

La rigueur de l’économie de références surprend, impressionne et ouvre de vastes champs de réflexion autant poétiques qu’analytiques.

 

 

 

Oeuvres

AGNES BAILLON

AGNES BAILLON

AGNES BAILLON

AGNES BAILLON

Les commentaires sont fermés.