< retour à l’Agenda des sorties
Infos

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

Du 11 juin 2015 au 18 juillet 2015

À retrouver à L’ARRIVAGE
6 rue Larivey - 10000 TROYES -
FRANCE

www.larrivage.fr
+33 (0)6 48 91 56 74

Mis à jour par John Doe
Infos

36ème ARRIVAGE

L’ARRIVAGE

L’ARRIVAGE

Du 11 juin au 18 juillet 2015

TROYES (10)

 

 

36ème ARRIVAGE

Pour ce 36ème ARRIVAGE

Le peintre Raphael Bouyer, cultive le questionnement et l’anachronisme.

La fragilité d’instants transitoires à travers l’expérience du féminin ou du végétal sont des préoccupations chères à Corinne Bretel qui s’attache à questionner le vivant dans ses phases de mutations biologiques, sensorielles et sensitives

Les petites cristallisations sont les figures-totem emblématiques des poèmes d’Eoa, elles ramènent à l’attention par la fantaisie, le dévalorisé – jeté – oublié, lui offrant une seconde chance, une peau neuve : ouvrir les yeux, les petits rien embellissent la vie : attention art singulier !

Aurore Languin essaie de figer des scènes non pas d’éternité dans la mort, comme on le ressent devant les momies, mais des scènes de vie quotidienne, les expressions de personnages fragmentés, figés dans un moment de leur être et dans la matière qui a commencé à se détériorer, à redevenir poussière.

Le travail de Monique Le Hingrat-Villion « est nourri de paysages imaginaires aux structures étroites imbriquées en toute ambiguïté, reflets dans l’eau, projection d’espaces infinis, mélange entre réalités et mystique, vent, pluie, poussière, lumière, évasion, élévation… »

La trame de la peinture de Gérard Moret, largement intériorisée, est ainsi faite d’histoires où se mêlent des sentiments qui renvoient à des effets de miroirs parfois déroutants ou émouvants pour celui qui accepte d’y entrer.

 


Sido et Rougerune se rencontrent par hasard un samedi pluvieux. Leurs regards se croisent et se portent naturellement dans la même direction. D’entrepôts désaffectés en murs décrépis, d’ambiances de nuit en friches industrielles, leur romantisme n’a pas de limites. Ils proposent au spectateur une interaction entre la photographie et la peinture pour brouiller la perception d’un support initial souvent perçu comme le réalisme ultime.

 

 

 

Oeuvres

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

36ème ARRIVAGE

Les commentaires sont fermés.