< retour aux Articles
On en parle

Sans titre

John Doe, le 7 March 2012

Né en 1951 aux Pays-Bas, installé en France dix-neuf ans plus tard, Hans Bouman est présenté dans Artension n°112.

 

« Depuis une trentaine d’années, l’artiste néerlandais, ancré à Paris, construit son œuvre tel un mantra, habité d’une souterraine et indomptable énergie. Ses êtres sans visage, au regard sans prunelle, semblent conter un au-delà intérieur. Leurs corps morcelés libérés d’une physique pesanteur flottent dans un air épais, comme dansent parfois les statues. Chez Hans Bouman, pas d’anecdote ni d’artifice : tout est aussi réel que symbolique, aussi terrien que spirituel. La réalité devient un ferment de mystère, où, en peintre de l’âme, il plonge son regard introspectif pour s’y confondre. »

Christophe Averty

 

Site de l’artiste : je visite