< retour aux Articles
On en parle

I want to bee 1

John Doe, le 6 March 2012

Née en 1977 au Kenya, Aude Ambroggi a étudié en Grande Bretagne la criminologie, puis le design et la sculpture (Heatherly School of Fine Art, Londres).

Installée à Paris et en Corse désormais, elle peint des enfants extralucides, étrangement immobiles. Leurs visages pâles et graves, leurs orbites profondes et leurs lèvres soudées leur confèrent une gravité hypnotique. Le temps s’arrête. La mélancolie des faces contraste avec la légèreté des tenues, évoquant les vacances, le soleil, le bain, la fête.

Autour de chacun de ces héros, l’espace se dilate. « Le néant se granule », comme dit le poète Marc Piétri. Pas d’horizon, mais une ambiance : une plante tropicale, un oiseau paradisiaque, une monture rustique ou une algue exotique, autant d’allégories d’une liberté menacée ; autant d’évocations d’une sensualité aiguë. Tous ces grands dessins travaillés au pastel sec – ce qui contribue à nous donner l’impression qu’ils nous absorbent – en appellent à nos papilles et à nos neurones.

 

Site de l’artiste : Je visite