< retour aux Articles
On en parle

Fauteuil gris

admin, le 3 November 2011

Photo © A. Le Mauff

Patrick DEVREUX

«Devreux abuse d’un bien-être qu’il se plaît à porter à la toile. De toute évidence on entre dans un monde où rayonne une sorte de permanence du bonheur grâce aux petites choses vues et entrevues dans l’insignifiance.
Une baignoire immaculée, un corps qui vaque à sa toilette, un chien affaissé sur un sofa confortable et voilà de quoi traverser toute une existence de peintre ! Devreux se contenterait-il de la banalité ou voudrait-il nous signifier que dans le quotidien qui se répète inlassablement on doit pouvoir trouver une forme d’accomplissement ?… »
Bernard Gouttenoire