< retour aux Articles
On en parle

Cour intérieur nuit

admin, le 3 November 2011

Photo © A. Le Mauff

Pim de CHABANNES

« A seize ans, Pim aimait la voix de Marianne Faithfull, la liqueur de banane, les maisons inhabitées, l’automne, la tombée de la nuit, quand la montée des ombres présage de ces paysages où nos états d’âme font changer les saisons… Le temps a passé, le tourbillon de la vie, des kilomètres de toiles, des rivières de peinture à l’huile et puis un jour j’ai revu la peinture de Pim. Le mystère ne s’était pas dissipé avec les ombres. Au contraire, il s’était concentré, épuré, cristallisé sur les paupières d’un enfant endormi, sur un geste, un pas, ou un rebord de fenêtre… Vouloir saisir l’émotion de la vie, Pim n’en aura sans doute jamais fini. Tant mieux, puisque sa quête nous invite à chaque fois à ressentir un peu plus cette émotion… »
Guillaume Laurant