< retour aux Articles
On en parle

Caisson Yeni Kale

John Doe, le 20 April 2012

Inauguré en 1969, l’Institut Médico Éducatif de Vassincourt, présidé par Frédéric Coste, emploie 400 personnes au service de 650 enfants ou adultes handicapés. Parmi ses objectifs : l’intégration sociale. L’IME organise des rencontres de toutes natures qui permettent aux visiteurs de modifier leurs représentations sociales du handicap mental. «Le personnel du Pôle enfance est attaché à faire découvrir aux personnes qu’il accueille toutes les formes d’art, explique Isabelle Charvet, chef de service. Après la peinture (2007) et la sculpture (2010), le Land art et Régis Crozat trouvent naturellement leur place, favorisée par l’implantation rurale du site. La participation des adolescents à la réalisation de l’œuvre sera d’autant plus enrichissante ! »

« Chaque endroit est méritant et comporte ses particularités qu’il advient de révéler » explique Régis Crozat, qui depuis vingt ans, après avoir été peintre, travaille dans l’espace sur l’histoire de la géographie. Il construit de vastes structures, allégories du labyrinthe qu’est la mémoire. L’IME, installé dans une ancienne base militaire américaine, ne pouvait que concerner ce spécialiste des fortifications. « Écrin d’une installation qui fait appel à la mémoire de la Meuse terre de calme et de chaos… dans cette nouvelle installation, je fais notamment référence au poème de Péguy Adieu Meuse endormeuse… »