< retour aux Articles
On en parle

Au soleil, ou sous la pluie

John Doe, le 15 June 2012

Christophe Pouget, graphiste indépendant depuis plus de 20 ans, décide en 2007 d’utiliser la photographie comme moyen d’expression afin de raconter des histoires sur l’insaisissable temps qui passe. En recomposant les paysages urbains de célèbres cités du monde, telles que Rio, Paris et prochainement New York, il crée un univers pictural onirique et stroboscopique qui interroge nos facultés perceptives. Il s’appuie sur les avantages du numérique pour réaliser, sans les dénaturer, des centaines de clichés pris sur un même lieu à différents instants, sur des intervalles de temps allant de quelques semaines à plus d’un an. Puis, à la manière d’un peintre cubiste, il recompose ses images : une poésie se dégage des univers ainsi recréés, l’oeil s’attarde, se perd et se laisse emporter par une foule de détails, de lumières, de couleurs qui établissent de nouveaux rapports entre temps, espace et mémoire. Il expose depuis 2 ans son travail dans des galeries et des lieux publics.

 

Site de l’artiste : Je visite