< retour aux Articles
On en parle

Ben voyons Ginette – “Un état supérieur de conscience de soi avec un lien plus fort au divin”

Nicole Esterolle, le 12 juin 2022

“Avec des motifs et des compositions picturales qui font référence au judaïsme traditionnel et représentent des scènes d’histoires et de pratiques culturelles transgenres et queer, l’artiste Nicki Green insuffle à ses sculptures un symbolisme rituel et dévotionnel. 
Ses oeuvres sont des réceptacles à transformation et leurs formes physiques suggèrent d’autres utilisations rituelles au-delà de leur intégrité sculpturale.
Plus que de simples objets, les oeuvres de Green suggèrent une volonté de faire accéder leurs propriétaires à un état supérieur de conscience de soi et à un lien plus fort avec le divin.”… Ben Voyons Ginette !

Les œuvres de Nicki Green pourront être découvertes à la Biennale d’Art Contemporain “Manifeste de la fragilité”, à Lyon, en septembre 2022.

En Une : Nicki Green, Pillar of Earth 1, 2020