< retour aux Articles
On en parle

Ben voyons Ginette – “José Davila veut empêcher l’effondrement des écosystèmes”

Nicole Esterolle, le 23 août 2022

“L’oeuvre de l’artiste multimédia José Dávila joue des contrastes : entre le mouvement et la statique, la solidité et la légèreté, la déférence à l’égard de l’histoire et le désir de nouveauté, tandis qu’un équilibre naturel entre ces forces opposées se manifeste dans ses sculptures et ses peintures. Ses empilements apparemment précaires de marbre, de béton, de bois flotté et d’autres matériaux bruts non transformés accentuent le contraste par l’interaction entre les interventions humaines et gravitationnelles. La main de l’artiste, visible dans le contour imparfait d’un cercle peint ou dans les sangles à cliquet qui maintiennent ensemble des rochers massifs, travaille avec les forces de la physique afin de matérialiser, entre autres possibilités, la symbiose nécessaire entre l’humain et la nature qui pourrait empêcher l’effondrement des écosystèmes.” ….Ben voyons Ginette ! 

Ce texte figure dans le dossier de presse de la BAC-Lyon 2022 – Les œuvres de José Davila pourront être vues à la 16ème Biennale de Lyon “Manifeste de la fragilité” du 14 septembre au 31 décembre 2022

En Une : José Dávila – Mecánica de lo Inestable – 2018 – vue de l’installation à la Galería OMR Mexico City.