< retour aux Articles
On en parle

Ben voyons Ginette ! Ah, “l’art contemporain chez l’habitant”

Nicole Esterolle, le 1 juin 2021

Et oui, son absence de public dans les FRAC et les MAC, l’oblige à se répandre alentour, dans les écoles, les lycées, les lieux carcéraux et les maisons de retraite, etc, qui n’ont rien demandé, ..et même, maintenant,  à s’incruster chez l’habitant ! ( ….chez certains habitants dont il eût convenu que les psycho-sociologues de l’art  étudiassent les motivations )

Pour 1,85€/mois, découvrez l’intégralité de tous les articles !

Je m’abonne