< retour aux Artistes
Bio

René PECCOLO

René PECCOLO par Aralya

René PECCOLO

Bio

“Pratiquant une peinture austère, qui n’est pas sans rappeler le tragique hispanique d’un Goya, Peccolo peint l’humanité aux prises avec une certaine âpreté de la vie et du destin… Il donne à ses visages une dimension expressionniste campant ses anti-héros dans des situations assez originales. Il se situe parfois aux limites du réalisme, n’hésitant pas à accentuer certains traits, au seuil de la caricature….Loin des portraits de complaisance et de la peinture alimentaire, ses tableaux éclairent le combat intérieur auquel chacun peut être livré.” Galerie Reg’art – Confrontation

“Silence des yeux… Au cours de ce voyage à multiples souffles où les vagues de lumière et d’ombre s’entremêlent, s’entrechoquent… Ajustement du regard. Pour qu’il flotte à travers la présence de ces visages. En flairer la senteur et en suivre le contour comme un chemin inépuisé. Rester là dans l’écoulement du temps car quelque chose enveloppe l’œil. Seule la partition des émotions lâchera quelques mots pour tenter de dire.” Christine Wahl

“…J’aime l’œuvre de ce vendangeur des apocalypses quotidiennes, des exodes domestiques. L’œuvre parle, dans un langage crépusculaire, de la misère, de l’abandon, du désert existentiel, des saillies et des gouffres de l’existence… L’œuvre, lucide, entre sur la scène désertée de la solitude, de la désillusion… L’œuvre n’est en rien un rejet, c’est l’affirmation catégorique d’une beauté étrange, menacée par le sinistre, minée par des éminences morbides, cernée de périls. Le fragile de l’existence nous est jeté comme un pavé à la gueule… Peccolo impose son geste de l’obscur, de l’ombre… Mais, ce qui m’attache le plus intimement à elle, c’est l’humanité nue, vibrante, tendre et implacable qui l’enveloppe, l’endurcit et l’élève… Extrait du texte ” Chercheur d’artistes” (2ème partie) Denys-Louis Colaux

par Aralya
Oeuvres

Tous à la Mairie

Sans titre

Ourdir le complot

Les vivants

La violence de la solitude 2

Flamme de vie

Camelote

Bon vent ... mésiricorde

Rebelles et vagabons

2019 - Huile sur papier marouflé sur toile - 73x60 cm

Pas un seul n'est venu

2020 - Huile sur toile - 73x60 cm

Moi l'égarée

2020 - Huile sur toile - 73x60 cm

Ma caressante

2018 - Huile sur toile - 60x73 cm

L'homme claquemure

2017 - Huile sur toile - 60x73 cm

Les hostilités

2020 - Huile sur toile placée sous verre - 61x48 cm

L'ivresse avec elle

2016 - Bâton d'huile sur toile - 60x73 cm

Sans titre

2019 - Bâton d'huile sur toile - 60x73 cm

L'éplucheuse de pommes de terre

2020 - Bâton d'huile sur toile - 81x65 cm

Le pauvre

2016 - Technique mixte sur papier - 39x36 cm

Le mangeur de spaghettis

2018 - Huile sur toile - 65x54 cm

L'amitié

2017 - Huile sur toile - 73x54 cm

La violence de la solitude

2018 - Huile sur toile - 73x50 cm

La supplication

2015 - Huile sur toile - 80x60 cm

La richesse du silence

2019 - Bâton d'huile sur toile - 73x60 cm

La fatigue

2016 - Bâton d'huile sur toile - 80x59 cm

Juste ce désir fou d'aimer II

2018 - Huile sur bois - 73x60 cm

Juste ce désir fou d'aimer

2018 - Huile sur toile - 73x60 cm

Je voulais devenir

2019 - Huile sur toile - 73x60 cm

Je n'ose te regarder

2017 - Huile sur toile - 81x54 cm

J'ai tant donné dans ma vie

2018 - Bâton d'huile sur toile - 73x60 cm

Inquiétude

2017 - Technique mixte sur toile - 60x46 cm

Il ne manquait plus que ça

2018 - Huile sur toile - 73x54 cm

Fortunes nouvelles

2019 - Huile sur toile - 60x73 cm

Compassion ma soeur

2019 - Bâton d'huile sur toile - 81x65 cm

Coeur fragile

2019 - Bâton d'huile sur toile - 61x46 cm

Adieu mon incomparable

2016 - Huile sur toile - 100x74 cm

A la bonne volonté vaine

2018 - bâton d'huile sur toile - 73x60 cm