SIGRIST - GOLEDZINOWSKI

SIGRIST - GOLEDZINOWSKI

GALERIE DES TUILIERS

Du 6 décembre 2018 au 12 janvier 2019

LYON 8ème

 

 

SIGRIST - GOLEDZINOWSKI

ENTRE PEINTURE ET PHOTOGRAPHIE

FLORE SIGRIST - « La première chose qui vient à l’esprit quand on regarde avec attention et sans préjugés ses œuvres, est que la couleur est le moyen privilégié pour nous atteindre, pour nous rejoindre, pour nous toucher (parfois bouleverser, parfois transporter et d’autres fois embarrasser) autant dans nos émotions qu’au plus profond de notre intellect. La couleur provoque des réactions qui ne sont pas rationnelles. Elle dépend de nos origines, de notre enracinement dans la société où nous vivons, de notre propre sensibilité. En somme, elle touche à différents modes de la conscience et de l’inconscient. L’artiste possède la maîtrise de la couleur quand elle s’engage dans un nouveau travail. Mais elle ne peut pas en calculer tous les effets. Il y a dans cette affaire quelque chose qui échappe qu’on le veuille ou non. A tout raisonnement rationnel. La couleur a ses lois qu’aucun cogito ne saurait expliquer. Et dans le cas qui nous intéresse ici, le jeu de la couleur est bien mis en place pour nous plonger dans des abîmes de jouissances et de questionnements mêlés.(...) Gérard-Georges Lemaire

MARIAN GOLEDZINOWSKI - C’est en travaillant avec un collectif de rappeurs en Mauritanie que la photographie lui apparait comme une évidence. À Paris, il photographie, notamment, la pochette et le livret de l’album « & » de Julien Doré et le suit sur sa tournée. Les photographies qui sont ici présentées ont été prises au Mali, au Sénégal, à Madagascar et en Mauritanie. L’Afrique ayant été pour lui une révélation, tant artistique qu’humaine.