NOMAH

NOMAH

NOMAH

Du 1er février au 15 mars 2020

SENLIS (60)

 

 NOMAH

L’art au scalpel

« Aux origines mêlées du corps et de l’univers, Nomah ajoute l’investigation aventureuse et jubilatoire d’une anatomie spectrale, hallucinée et magique. Collectionneur et peintre autodidacte, il fut d’abord cardiologue urgentiste fasciné par le fonctionnement de l’humain. On a maintenant affaire à un prodigieux fouilleur d’organes, à un formidable démolisseur de repères visuels, à un maître en secousses vitales. “Ce qui m’intéresse, c’est la vulnérabilité de la condition humaine de l’homme en détresse“. Animalité viscérale de l’animal humain, brûlante comme un spasme.

Sidéré, le spectateur devient le voyeur obligé d’un spectacle interdit, celui des affres et des sources du dedans inavoué, en dépit une très subtile séduction chromatique. Chirurgien d’âme, Nomah navigue à vif dans l’imaginaire ébloui et scabreux de nos entrailles. Il peint à découvert, à cru, et sans anesthésie mentale. Au centre indéfini des chairs latentes et broyées d’extrême vie, toute sa peinture tressaille, insidieuse et envoûtée. Chez lui, les organes fusionnent et jaillissent. Les couleurs, délicates et presque trop belles, sont fouillées au scalpel. Nomah part d’un fond chromatique insondable et global qu’il complexifie lentement, couche après couche. S’ajoute l’étrangeté subtile de paysage, de bestiaire, voire de portrait, “dans la haine de la violence“.

Sous la peau règne le monde bleu et aqueux des origines. Sous la peau, et ses mystérieuses douceurs, obscènes et rosées, se dévoile un intense magma d’art et de vie. La création d’un corps-univers.» Christian Noorbergen

Galerie Claire L.L - Senlis (60)