LES MAITRES LYONNAIS

LES MAITRES LYONNAIS

GALERIE ESTADES

Du 12 mai au 5 juillet 2020

PARIS 4ème

 

 

LES MAITRES LYONNAIS

Quelle joie de retrouver « Les Maîtres Lyonnais » à la galerie. Diversité, originalité, tout style, toute tendance…. une balade pleine de surprises

Vous connaissez le mouvement des « sansistes » ? - 4 peintres lyonnais sont à son origine : André Cottavoz, Jean Fusaro, Henri Lachieze-Rey et Jacques Truphémus. Ils ne voulaient pas être placés sous une étiquette, dans aucun des mouvements : ni cubistes, ni réalistes, ni expressionnistes…. bref… sans « sites »!

André Cottavoz (1922-2012) « l’émotion à fleur de peinture, fait naître des lagunes, des ponts, des palais, des canaux… C’est tout cela Venise, vu et aimé par l’artiste. L’enchantement du regard, des couleurs vibrantes qui portent en elles tout le frémissement de la vie. »

Reconnaissable au premier coup d’oeil, la peinture de Jean Fusaro (né en 1925) est un hymne à la vie et à sa ville Lyon ! Des toiles riches de matière et de poésie, des vibrations charnelles de bleus et de verts qui nous font voyager !

Henri Lachieze-Rey (1927-1974) utilise la couleur roux, le rouge brique et les ocres pour affirmer ses émotions. Amoureux des lieux de rencontre, les restaurants, les rues, les cafés, les salles de billard ou de concert, ses œuvres reflètent une grande intimité et sensibilité.

 

Chercheur d’intime Jacques Truphémus (1922-2017) est un perfectionniste qui toute sa carrière distillera ses toiles au compte-gouttes ! « Une toile ne doit pas se livrer du premier coup, la peinture n’est pas faite pour les gens pressés » se plaisait-il à dire. C’est cette exigence qui fait la grandeur et la profondeur de ses oeuvres.

A voir également les toiles d’un style très coloré de Jean Couty (1907-1991). L’artiste jouant sur les contrastes et la matière, nous donne à voir des oeuvres d’une grande expressivité qui témoignent de son attachement à des valeurs profondément humanistes.

Enfin, l’exposition présentera les talents actuels de la peinture lyonnaise tel Gilbert Pécoud, Muriel Bailleux