Laure ANDRE

Laure ANDRE

GALERIE BERTRAND GILLIG

Du 26 avril au 24 mai 2014

STRASBOURG (67)

 

 

 

Laure ANDRE

NOSOGRAPHIE

 

La Galerie Bertrand Gillig présente la première exposition personnelle de Laure André en Galerie. La collaboration a démarré en fin d’année 2013 lors de l’exposition "Nature et découvertes" et l’artiste a participé aux deux expositions collectives suivantes, preuve de la richesse et de la diversité de son travail !

Elle a également été présentée en mars dernier à New-York, lors de la foire Scope.

Le travail de Laure André est très riche de significations. Elle se définit elle-même comme plasticienne, car elle exerce son art sur tous types de médias, dont les plus incongrus, comme des pétales de monnaies du pape, des hosties, des boites d’entomologie, des napperons, des robes, etc …

Son propos s’architecture autour de la mémoire : souvenirs des défunts, des objets qui leur ont appartenu, de la trace qu’ils ont laissée de leur passage sur terre, et notamment l’entretien de celle-ci à travers les actes de dévotion. De ceci découle aussi un travail sur la mort et sur la peur de la blessure et de l’accident. La notion d’apparition/disparition est donc très présente dans son œuvre, et Laure André s’ingénie à trouver la technique adéquate à chaque idée artistique pour servir cette direction : carton piqueté à l’aiguille pour figurer la mémoire de gueules cassées, organdi de soie pour suggérer la fragilité de l’enfance et pour créer des effets de dédoublement, broderies pour exprimer la préciosité, gravure sur lentille de verre pour engendrer des ombres…

L’univers de Laure André n’est pas purement conceptuel, car elle s’attache à créer des œuvres "finies", à la conception technique réfléchie, empreinte d’une minutie du geste et d’un esthétisme très recherché.