GILLES HIRZEL & IZIAK

GILLES HIRZEL & IZIAK

ARTCITE

Du 30 mai au 30 juin 2018

FONTENAY-SOUS-BOIS (94)

 

 

GILLES HIRZEL & IZIAK

Gilles Hirzel - Il s’agit toujours de créer des mondes. Des mondes animés de forces contraires où luttent le papier et le métal, le transparent et l’obscur, le vivant et l’inerte, le sable et le bois, le dense et le fluide. Ces matériaux s’imposent avant que je décide de les plier à mes volontés, à les contraindre à redevenir matière brute. Brutale souvent, parce que ces affrontements témoignent des agressions du monde. S’exprime aussi dans ces rencontres improbables, la liberté de transgresser les codes et les cadres, de chahuter l’espace plan d’un tableau jusqu’à tendre au volume d’une sculpture murale. On y retrouve aussi des objets abandonnés, mis au rebut, mis sur mon chemin par hasard (?) auxquels redonner vie est une manière de forcer le regard à voir au-delà des apparences. Mes sculptures ne sont d’ailleurs pas étrangères à ces métamorphoses : si certaines sont monolithes immuables, d’autres vivent leur propre vie et s’aventurent au gré des angles, des lumières - et bien sûr de qui les regarde, la liberté est là aussi - vers d’autres mondes. Il s’agit toujours de créer des mondes, mais en sachant d’avance qu’il ne s’agit que de jouer indéfiniment à l’apprenti sorcier.

Iziak - Sculpteur plasticienne, réfugiée dans un monde imaginaire depuis l’enfance, l’atelier est mon centre matriciel où naissent sculptures, dessins et collages, fruits de mes rencontres réelles où imaginaires. La vie concrète, la mienne ou celle des autres source d’émotions et de création, le temps qui passe, le chemin à suivre et à finir…La vie dans des livres, des histoires à dire ou à raconter avec des mots, du fil, du grillage, du papier, du métal et quelques « bestiaires », chats, oiseaux, chien...etc. compagnons de toujours. Les contes, mythes et autres grands thèmes de l’histoire de l’art. Des premières Vénus, des premiers artistes des cavernes à aujourd’hui, c’est toujours la même histoire. Alors, je dessine, encore et toujours, je mets en forme ces images qui remplissent mes yeux .J’ apaise avec mes mains cette boulimie de vie, de lien , de don de soi , d’offrande. Je m’absorbe dans le modelage, si doux, je mets au monde ces êtres de papier qui parlent pour moi, je me perds et rayonne dans leur couleur. Je tords le métal, je le meule, je le soude, j’affronte sa rudesse pour mieux dompter les courbes, je souffre, je pleure, je ris aussi et enfin, j’existe…

Vernissage mardi 29 mai à 18h30

Halle Roublot - 95 rue Roublot - Fontenay-sous-Bois (94) - 01 71 33 52 31

Mardi - mercredi - jeudi et samedi de 14h à 19h - Vendredi de 16h à 21h