CHRISTOPHE MIRALLES

CHRISTOPHE MIRALLES

CRID’ART

Du 25 septembre au 3 novembre 2018

METZ (57)

 

 

CHRISTOPHE MIRALLES

"En voie d’âpre lumière, en verticalité blessée, Christophe Miralles traque les fins de la peinture.

 

Au bord intime de la disparition, ses saisissants portraits d’humanité, aux faces creusées d’abîmes, creusets de nuit habitée de cruauté, marquent l’écho aigu et mystique des meurtrissures vitales. (...)

Le corps fait tache dans le vide, le corps est ce qui viole le vide. L’absence du regard, acculé à son plus cru dépouillement, fait miroir d’opacité, et dévaste à l’avance les faux semblants fragiles de toutes les cultures installées. (...)

Le dedans du visage est un immense massacre, et Miralles peint à vif les brûlures du magma humain. Quand la lave humaine sommeille dans les profondeurs bloquées, l’artiste peint des trous dans la peau des choses. Ses corps naissent de ces trous. Corps à trous, dans leur immaculée splendeur picturale... Arrachés au néant, ils se moqueront du beau jusqu’à la fin des temps, et les taches aveugles du mental profond, secrètes et niées, imposant leur impact, prennent enfin leur envol. (...)

Crûment sexuée de mort, exploratrice des douleurs lourdes du monde, l’œuvre pure de Miralles est celle d’un formidable chirurgien d’âme qui creuserait à mains nues l’énigme inouïe de la face humaine." Christian Noorbergen