BERG

BERG

GALERIE DU JANSANET

Du 8 décembre 2018 au 31 janvier 2019

TROYES (10)

 

 

BERG : un voyage silencieux au pays de la genèse des mots.

« Hors du temps et de l’histoire, dans cet instant d’éternité, au-delà de la matérialité qui se fane et finit par disparaître, voilà l’interstice que se propose d’explorer l’œuvre de Berg. Paysages immémoriaux, nappés d’un brouillard digne des premiers matins du monde, natures mortes éternelles et simples, personnages fendant l’espace de leur silhouette gracile et éphémère, tout un monde voué au silence et au retrait de l’âme.

Berg nous invite à lâcher prise, à nous extraire de la célérité des temps actuels, saturés d’images et de sons en permanence. Il y a dans sa démarche une voie quasi monacale, une recherche de la solitude génératrice de tous les possibles. Point de fuite ni de renoncement, il s’agit plutôt de reprendre en main les rennes de son existence, et d’affirmer haut et fort la suprématie de l’être et de sa volonté, sur la course du temps et les enfermements d’une société qui n’a plus de but si ce n’est une marche en avant ivre et forcée vers les précipices de notre commune fin.

O beata solitudo, o sola beatitudo, ce dicton latin repris par Sénèque puis par Bernard de Clairvaux pourrait résumer la peinture de Berg, mais non point l’enfermer dans une préciosité confinant à la désuétude. Sa peinture est vivifiante, loin de la perte de l’âge d’or, elle cultive les racines d’un ciel en devenir. Elle se veut la mémoire d’un après en constante ébullition qui se nourrit aux rives de territoires mentaux insoupçonnés, fertiles et riches. Berg est une passeuse d’îles d’étrangeté, une saltimbanque méditant la folie de notre humaine condition. » Pascal Veysset-Rapaport