Patrick DELAUNAY

Patrick Delaunay improvise ses toiles sur un thème, mais, dans chaque oeuvre on peut ressentir la présence d’une vitalité impudique, la fermeté, la rudesse s’agissant de corps féminins ou des mains du pianiste Thelonious Monk, doigts au-dessus du clavier effleurant, frappant les touches, la vitesse en abstrayant la forme, ou encore, des pétales d’une rose saignante. L’obsession du vivant, l’érotisme luxuriant, perçus dans chaque manifestation de vie, impulsent ce quelque chose qui fait que, de l’art de Patrick Delaunay, émane une force quasi hypnotique (…)!

Joanna Grabowiecka (critique d’art, comédienne, metteur en scène de théâtre)

En savoir plus...