Nicolas MONJO

Prix Aralya / Artcité 2017

Né en 1975 dans le Lot et Garonne

 

"Je vis et travaille aujourd’hui près d’Angoulême. Après avoir longtemps cherché ma voie dans le domaine artistique, j’ai commencé la peinture de manière autodidacte à l’âge de vingt ans.

La figure humaine est bien sur au centre de mon travail. Les sujets principaux de mes tableaux, évoluant souvent dans des univers fantastiques, ne sont pas sans rapport avec la société et le monde qui nous entoure même si ils peuvent parfois présenter un caractère autobiographique.

Si je devais donner une interprétation de mon travail qui ne doit prévaloir sur aucune autre, je dirai que l’on peut voir par le fait que les personnages soient souvent enfermés, écrasés par le cadre même du tableau, la difficulté pour l’individu à sortir de sa condition, à la transcender dans une société violente et anxiogène qui ne le lui permet pas toujours.

Le rapport dominant / dominé est aussi souvent évoqué et la figure récurente du poisson en est ici l’expression ultime.

J’essaye cependant d’atténuer la violence du propos, du fond, par des formes plus douces et par quelques notes d’humour.

Cela dit, je crois que les sujets quels qu’ils soient ne sont que prétextes à la composition qui est en fait ce qui m’intéresse le plus.

Par ailleurs, j'ai développé une technique qui consiste à peindre à l'acrylique sur de l’huile pure puis de travailler ensuite sur l’incompatibilité de ces deux matières."

En savoir plus...